Comment ouvrir et utiliser PowerShell avec Windows 10

0

Connaissez-vous Windows PowerShell ? Il s’agit d’une suite de logiciels développée et mise à disposition par Windows. Cette dernière est constituée d’une interface en lignes de commandes comme le cmd, un langage de programmation et de script ainsi qu’un kit de développement.

Présentation

Le PowerShell a été introduit sous Windows à partir de Windows 7. Il vient en successeur de l’invite de commande Windows cmd. Si vous souhaitez quand même utiliser le cmd, référez-vous à notre article sur Comment ouvrir l’invite de commande sur Windows ?

Ce logiciel présente l’avantage de disposer de plus de commandes que le traditionnel cmd, tout en ayant une programmation plus orientée objet, rendant certains travaux plus rapides.
De plus, son système de nommage et de scripting est plus intuitif, ce qui va permettre moins d’erreurs dans les scripts.

Pour finir, il est présent automatiquement sur Windows et ne nécessite aucune installation.

Ouvrir Windows PowerShell

Selon les droits nécessaires à votre commande, vous pouvez utiliser PowerShell en mode classique ou en mode administrateur. Un peu comme lorsque que vous souhaitez installer un logiciel. Voyons ensemble comment procéder.

En mode « classique »

Pour ouvrir PowerShell sur Windows 10, vous pouvez procéder de plusieurs façons. La méthode la plus simple et la plus rapide est la suivante :

  • Faites un clic droit sur le bouton Démarrer.
  • Cliquez sur Windows PowerShell.

En mode administrateur

Pour ouvrir PowerShell en mode admin et pouvoir ainsi effectuer des actions nécessitant plus de privilèges procédez ainsi :

  • Faites de nouveau un clic droit sur le bouton Démarrer.
  • Cliquez sur Windows PowerShell (admin).

Vous serez avertis que vous êtes en mode administrateur en haut de la fenêtre.

D’autres méthodes pour ouvrir Windows Powershell

Il est possible d’accéder à Windows PowerShell en utilisant d’autres méthodes :

  • Tapez powershell dans la barre de recherche du menu démarrer.
  • En utilisant Cortana.
  • Ouvrez le menu Démarrer puis faites défiler les programmes jusqu’à la section Windows PowerShell.
Ouvrir Windows PowerShell en parcourant les programmes du menu Démarrer.

Quelques commandes PowerShell à connaître

Syntaxe

Toutes les commandes PowerShell respectent une syntaxe bien précise de la forme :

Get-Command

Ces commandes sont appelées cmdlets pour command-applets.

La commande Get-Command vous permet de lister toutes les commandes existantes.

Il est aussi possible de faire correspondre des commandes cmd en powershell grâce à la commande Get-Alias

Changer de format

Par défaut, PowerShell donne le résultat des commandes sous forme de tableau. Vous pouvez modifier ceci en ajoutant un argument à vos commandes :

  • Format-Wide pour afficher les résultats en une seule colonne ;
  • Format-List pour afficher les résultats sous forme de liste;
  • Format-Table pour afficher les résultats sous forme de tableau.

Lister le contenu d’un dossier

Afin de lister le contenu du dossier C:\Windows, on utilisera la commande Get-ChildItem C:\Windows. Pour effectuer cette liste de manière récursive, on utilisera Get-ChildItem C:\Windows-Recursive, ce qui a pour effet de lister également le contenu des sous-dossiers présents dans C:\Windows.

Lister les processus de l’ordinateur

Afin d’afficher une liste contenant tous les processus en cours de l’ordinateur, on utilisera la commande Get-Process.

Créer un dossier

Dans cet exemple nous allons créer un dossier nommé PowerShell sur le bureau. Nous allons pour cela utiliser les commandes suivantes :

  1. Set-Location C:\Users\useradmin\Desktop
  2. New-Item -Name "PowerShell" -ItemType directory

Il est également possible d’obtenir la date de création de ce dit dossier avec la commande
Get-Item "C:\Users\useradmin\Desktop\PowerShell" | ft Fullname, CreationTime

Administration

Pour les administrateurs systèmes et réseaux, PowerShell peut servir à écrire des scripts qui feront gagner beaucoup de temps. Par exemple, il est possible de scripter un code pour ajouter automatiquement des utilisateurs dans un Active Directory avec la commande New-ADUser par exemple.

Lancer un scan du disque

Vous connaissez la commande sfc /scannow du cmd ? Sachez que cette dernière a son équivalent sous PowerShell puisque vous pouvez directement lancer la commande sfc /scannow dans PowerShell lorsqu’il est ouvert en mode administrateur. Je vous conseille de lire cet article pour bien utiliser la commande sfc /scannow avec Windows 10.

Coder avec Windows PowerShell ISE

PowerShell ISE est le kit de développement de Windows PowerShell. Il permet notamment d’écrire du code et de le tester avec une fonction de débogage.

Pour lancer PowerShell ISE, rendez-vous dans le Menu Démarrer puis déroulez jusqu’à Windows PowerShell. Sélectionnez alors Windows PowerShell ISE.

Notez qu’il est également possible de lancer Windows PowerShell ISE en mode administrateur de la même façon que vu précédemment pour l’interpréteur de commandes.

Cette interface vous permettra d’écrire votre code puis de le tester en temps réel afin de l’améliorer ou de le corriger. Différents compléments peuvent aussi s’ajouter et un mode débogage est présent. On apprécie également l’implémentation automatique des commandes lors de l’écriture.

Voici un exemple d’exécution d’une boucle while dans PowerShell ISE.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here