Vous envisagez de remplacer le disque dur de votre ordinateur par un SSD et souhaitez savoir comment réaliser l’opération sans perdre vos données ? Pour avoir régulièrement réalisé l’opération avec différents logiciels, je vous détaille dans ce guide, toutes les étapes pour cloner en toute sécurité un disque dur vers un SSD.

Quel format de SSD choisir ?

Il existe deux format de SSD : le 2.5 pouces et le M.2 ou NVMe. Si vous remplacez un disque dur mécanique par un SSD sur un PC portable, vous trouverez à priori un format 2.5. Mais selon les modèles, vous pourrez aussi trouver un emplacement M.2 (NVMe).

Sur un ordinateur de bureau, les anciens disques durs sont au format 3.5 pouces et se remplacent par un SSD en 2.5. Pour savoir quel matériel est installé sur votre PC, utilisez un logiciel comme HWiNFO ou exécutez l’outil en ligne de Crucial qui détecte très bien le matériel adéquat.

HWiNFO affiche les caractéristiques de vos disques durs

Pour résumer, si vous remplacez un disque 3.5 ou 2.5 pouces, achetez un SSD 2.5 pouces. Si vous remplacez un disque M.2 ou NVMe par un M.2 (NVMe).

Si vous n’avez pas encore fait votre choix, vous trouverez ci-dessous une liste des meilleures ventes Amazon. Crucial, Samsung, Kingston sont des références, mais ce ne sont pas les seuls. Sélectionnez votre disque SSD en fonction des performances désirées (écriture et lecture), du format, de son prix et de sa capacité ! En effet, il est important que l’espace de votre futur SSD soit suffisant pour accueillir les données à cloner. Où alors, c’est le moment de faire du nettoyage et de trouver quels fichiers ou dossiers consomment votre espace disque.

Le matériel nécessaire

Pour cloner et installer votre SSD, le matériel suivant est nécessaire, selon les cas de figure.

Kit de montage pour PC de bureau

Pour un PC de bureau, le format conseillé est le 2.5 pouces. Il suffira d’ouvrir votre boitier et de brancher votre disque dur SSD sur un port SATA disponible si un emplacement est prévu pour ce format. Dans le cas contraire, il vous faudra un kit 2.5 pouces vers 3.5 pouces. En effet, ce format est utilisé par les anciens disques dur mécaniques, plus gros. Sur les minis PC, vous pouvez trouver du M2.

deleyCON Cadre de Montage pour Disques Durs 2,5″ Adaptateur SSD vers…
  • Cadre de montage HDD SSD SET avec vis et tournevis // adaptateur secteur de 4 broches à…
  • Connectez votre SSD (Solit State Drive) HDD (Hard Disk Drive) ou disque dur d’ordinateur portable…
  • Convient à tous les disques durs SSD de 2,5 pouces // Convient à tous les boîtiers PC et…

Boitier USB pour disque dur externe

Pour cloner un disque dur, la méthode la plus simple est d’acquérir un boitier USB dans lequel vous brancherez votre SSD au format 2.5 ou M.2. Il ne sera pas perdu, car vous pourrez vous en servir pour y mettre votre ancien disque dur et l’utiliser comme support de stockage externe. Toutefois, sur un ordinateur de bureau, vous pouvez le brancher directement si un emplacement est prévu à cet effet.

Un jeu de tournevis de précision

Un jeu de tournevis, idéalement de précision, sera nécessaire pour démonter votre ordinateur et votre ancien disque dur.

✏️ Note : Pensez à vérifier si une mise à jour du firmware est disponible pour votre SSD avant de cloner.

Comment cloner un disque dur vers un SSD ?

Passons au vif du sujet. Dans une précédente version de ce tutoriel, j’utilisais le logiciel Macrium Reflect. Ce dernier n’est malheureusement plus disponible en version gratuite, mais qu’avec un essai de 30 jours. J’ai donc décidé de choisir un autre logiciel pour vous montrer comment cloner un disque dur vers un SSD : Disk Genius.

Ce dernier repose sur un modèle freemium, mais ne nécessite pas d’inscription. De plus, il est totalement gratuit pour le clonage. Le but étant de vous fournir une méthode qui fonctionne quelque soit le disque à cloner. Si cela vous intéresse, je vous liste plus bas d’autres logiciels qu’il est possible d’utiliser.

  1. Connecter le SSD à l’ordinateur.

    Branchez le disque SSD sur votre ordinateur, au moyen d’un câble USB ou directement sur le port SATA.brancher ssd

  2. Installer DiskGenius Free

    Téléchargez et installez la version gratuite du logiciel DiskGenius. Vous allez voir un message en rouge « TAKE CARE! Please DO NOT …« . N’en tenez pas compte, cet avertissement s’applique uniquement dans le cas de l’utilisation de la fonction de récupération de fichiers.
    Installation de DiskGenius

  3. Ouvrir l’assistant de clonage

    Ouvrez le menu Tools puis allez dans Clone disk.
    Menu Tools - Clone disk dans DiskGenius

  4. Sélectionner le disque source

    Sélectionnez le disque source, c’est à dire le disque dur à cloner vers votre SSD. Cliquez sur le bouton Ok pour poursuivre.
    Sélection disque dur source

  5. Uniquement si le disque contient Windows

    Si le disque dur à cloner contient une partition Windows, le message « Do you want to migrate system now ? » va s’afficher. Cliquez sur Yes.

    DiskGenius - Migrate system prompt

  6. Sélectionner le disque de destination

    Sélectionnez votre SSD, puis cliquez sur le bouton Ok.

    sélection du disque SSD

  7. Modifier les tailles de partition

    Si la taille du disque de destination est différente du disque source, vous pouvez ajuster la taille de la partition principale pour qu’elle occupe l’espace disponible.
    L’option Set target disk to boot system via USB ne s’affiche que si vous connectez votre SSD au travers d’un boitier externe. Il n’est pas nécessaire de la cocher.
    Lorsque vous êtes prêt, appuyez sur Start.

    ajuster taille partition

  8. Avertissement sur la destruction des données

    Un avertissement concernant la destruction des données du disque de destination vous sera demandé, vérifiez et poursuivez si tout est bon.

  9. Choisir le mode de clonage

    Si le disque où Windows est installé doit être cloné, DiskGenius vous demandera si l’opération doit être réalisée à chaud ou via une clé USB bootable. Pour plus de simplicité, choisissez Hot Migration.
    Hot migration DiskGenius

  10. Cloner votre SSD

    L’opération de clonage va s’effectuer sur votre SSD. La durée de l’opération peut varier selon la rapidité des disques. Une fois celle-ci terminée avec succès, vous pouvez remplacer votre ancien matériel.
    Clone disque dur vers SSD en cours

⚠️ Attention : N’effacez pas votre ancien disque avant d’avoir vérifié la présence de vos données ! Je vous donne plus d’informations dans la section suivante.

Vérifier les données

Après avoir cloné votre disque dur, il suffira de remplacer votre ancien disque dur par votre SSD et d’allumer votre ordinateur. Votre PC va démarrer beaucoup plus rapidement ! Avant d’effacer votre ancien disque dur, vérifiez si vos données importantes sont bien présentes. Mais si le clone s’est bien déroulé, il n’y a pas de raisons. Vous pouvez également tester votre disque dur pour vérifier son état de santé.

Une fois que vous vous êtes assurés que le nouveau disque fonctionne correctement et que les données sont bien présentes, vous pouvez recycler votre ancien matériel comme support de stockage externe. Supprimez les partitions dont l’EFI et formatez-le comme une clé USB.

En cas d’espace non alloué

Si la taille de votre SSD est plus importante que votre ancien disque, il se peut, selon le logiciel utilisé, que l’espace supplémentaire ne soit pas alloué automatiquement. Vous pouvez le vérifier dans le gestionnaire de disque Windows accessible avec la commande exécuter diskmgmt.msc.

Ouvrez une fenêtre Exécuter et tapez la commande diskmgmt.msc. Vous visualiserez le disque dur cloné. Si un encart Non alloué s’affiche, c’est qu’il est nécessaire de redistribuer cet espace.

Faites un clic droit sur la partition à redistribuer puis choisissez Étendre le volume.

Quel autre logiciel utiliser pour cloner un disque dur ?

J’ai sélectionné DiskGenius dans ce tuto, car il est simple à utiliser et fait le job correctement. Cependant, il en existe d’autres que vous pouvez utiliser, comme celui fourni par le fabricant de votre disque dur.

Les logiciels spécialisés

Il existe pléthore de logiciels pour cloner votre disque dur SSD. Je vais en citer quelques-autres :

Acronis True Image étant le meilleur, mais payant pour effectuer des clones. Macrium Reflect est une excellente solution également, mais en version d’essai uniquement. AOMEI Backupper Edition Standard et Easus Todo Backup Free sont sur un modèle Freemium et ne permettent pas forcément de cloner votre disque entièrement. Pour les utilisateurs plus expérimentés et qui recherche un logiciel opensource et multiplatefoeme, il y a aussi Rescuezilla et Clonezilla plus austère que ce dernier. Si cela vous intéresse, j’ai réalisé dans le passé un tutoriel expliquant comment cloner un disque dur avec Clonezilla.

Les logiciels mis à disposition par les fabricants

La plupart des constructeurs de disque dur SSD mettent à disposition un logiciel pour cloner votre SSD. Bien entendu, vous ne pourrez utiliser l’application que si vous avez acheté leur matériel. De plus, nombre d’entre eux s’appuient sur la technologie Acronis.

J’ai déjà testé ces solutions avec un SSD Crucial et Samsung et les deux fonctionnent relativement bien. Elles sont sûres et peuvent être utilisées en toute confiance. Je vous les recommande si votre matériel est compatible.

Vous trouverez ci-dessous la liste des logiciels mis à disposition par les principaux fabricants. Je vous laisse le soin de consulter les guides mis à disposition.

MarqueLogiciel
SamsungSamsung Data Migration
CrucialAcronis True Image for Crucial
KingstonAcronis True Image OEM
Western DigitalAcronis True Image™ WD Edition
Transcend : SSD Scope SSD Scope

Une question ou une remarque ? Laissez-moi un commentaire en bas de la page !

Partagez cet article

Avez-vous trouvé cet article utile ?
Article utile ?

A lire également

11 Commentaires

  1. Bonjour David,
    Je veux cloner un HDD de 920 Go (seulement 80 Go utilisé) sur un SSD 500 Go avec Macrium Reflect Free (v7).
    Je n’arrive pas à ajuster les paramètres. Vous pouvez m’aider

    1. Bonjour Louis,

      De mémoire, il suffit de lancer l’assistant comment indiqué dans ce tuto. Un avertissement va s’afficher avant de lancer le clone vers le SSD pour informer que la taille du disque source est supérieure à celle de destination et que la partition va être redimensionnée. Il faut accepter et le clone va s’effectuer normalement.

  2. Bonjour David,
    J’ai un message d’erreur quand je veux lancer le clonage :
    Incompatible Disk selected
    The target disk has an incompatible sector size for this operation. Please choose a different disk.
    Mon HDD source est de 2 To avec 271 Go utilisés
    Mon SSD target est de 1 To nouvellement formaté.
    Peux tu m’aider ? Merci

  3. Bonsoir Raynald,

    Si le disque était neuf, tu n’avais pas besoin de le formater pour le cloner. Comment as-tu formaté ton nouveau disque ? Quel est son système de fichier et la taille des secteurs ? Pour voir la taille des secteurs, il faut aller dans Informations systèmes – Composants – Stockage – Disques puis rechercher la valeur Octets / Secteurs pour les deux disques.

    1. Bonjour,
      Capacite de 0,99 To
      Système NTFS
      Taille d’unité d’allocations :4096 octets
      Ssd :4096
      Hdd : 512.
      Merci pour le retour

      1. Essaie de détruire la partition sur le nouveau disque (depuis l’utilitaire de gestion de disque Windows) puis de recommencer le clone sans avoir formaté le disque au préalable. Si le même message s’affiche, comment est connecté le nouveau disque sur le PC ? Quelle est sa marque / modèle ?

  4. Bonsoir ça ne fonctionne toujours pas avec la même erreur.
    Le ssd est branché directement à la CM. C’est un kingston A2000 SSD M.2 NVMe 1 To.

    1. Essaie alors de passer par une image. Tu crée une image de ton HDD source avec Macrium puis tu restaures l’image sur le SSD toujours avec Macrium

  5. Bonjour,

    J’ai bien réussi à cloner mon disque C sur un nouveau SSD de plus grande capacité mais lorsque je veux étendre le volume j’ai le message « le disque formaté GPT sélectionné contient une partition qui n’est pas de type partition_basic_data_guid et qui est précédée et suivie d’une partition de type partition_basic_data_guid »

    Avez-vous déjà rencontré ce problème et trouvé la solution ? Si oui, je suis preneur car cela m’empêche d’allouer plus d’espace à mon disque C: alors que c’est le but de ma manoeuvre ici.
    Merci d’avance
    Hugo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *